Il fume, s’endort et meurt asphyxié

Il fume, s’endort et meurt asphyxié

par

Les premiers éléments de l’enquête ont permis de dater son décès à lundi soir. L’examen du corps et la présence d’un canapé consumé ont également permis de déterminer que ce trentenaire avait succombé aux émanations toxiques de son canapé qui avait pris feu. Il se serait endormi en fumant une cigarette, provoquant un début d’incendie. Par manque d’air, il n’y a pas eu de flammes qui auraient pu éveiller l’attention du voisinage. Seules des fumées se sont dégagées du divan. L’homme se serait réveillé pour tenter de gagner sa porte d’entrée, derrière laquelle il s’est écroulé, mort asphyxié.

C’est son épouse dont il était séparé, qui l’a découvert mercredi soir. Elle s’était rendue chez lui afin de récupérer des affaires appartenant à leur petit de 7 ans dont elle a la garde. La porte ne voulait pas s’ouvrir et c’est finalement avec l’aide d’un ami qu’elle a réussi à pénétrer dans les lieux du drame.
Installée sur la commune depuis près de six ans, la victime vivait « seule et un peu recluse depuis sa séparation », selon nos informations. « Bénéficiaire du RSA, il ne travaillait plus depuis au moins trois ans ».

Source Le Journal de Soane et Loire 26/10/2012 par C.Zahra

Les dangers des fumées toxiques toujours présents au quotidien!